Quelles aides pour les mamans solos?

0
129

Après la naissance d’un ou de plusieurs avantages, il peut arriver que suite à de multiples problèmes, de nombreuses mamans se retrouvent seules. Si vous êtes dans cette situation, sachez que vous n’êtes pas seule. Il existe en France plus de 2 millions de mères seules avec des enfants mineurs. Afin de vous permettre d’avoir une vie on ne peut plus épanouie, des aides financières ont été mises sur pied, mais également des allocations pour un suivi psychologique.

ASF : Allocation soutien familial

Cette allocation s’adresse essentiellement aux mamans qui se préparent à vivre seules avec leur enfant sans aide (ou peu) venant de l’autre parent. Pour bénéficier de cette aide, il y a 3 cas de figures. La maman peut bénéficier de cette aide si l’autre parent ne lui donne aucun soutien financier en raison du fait qu’il ne soit pas solvable ou parce qu’il n’existe pas de pension fixée par le juge. De même, si l’autre parent ne verse pas en totalité ou de manière régulière la somme imposée par le juge des affaires familiales, la maman peut bénéficier de cette aide. Par ailleurs, si la somme reçu par mère est inférieure à 115,64 euros, elle peut aussi tirer profit de cette allocation.  La demande de l’ASF se fait auprès de la caisse d’allocations familiale (CAF) ou de la mutualité sociale agricole (MSA).

PAJE : Prestation d’accueil du jeune enfant

Cette prestation porte bien son nom. Elle est parfaitement indiquée pour les enfants de moins de 3 ans, et permet de couvrir les dépenses relatives à la naissance. Ainsi, vous pouvez vous en servir pour l’achat des équipements de puériculture, le salaire des nounours ou encore acheter du mobilier pour bébé. Vous devez demander cette aide auprès de la CAF ou de la MSA. Comme équipement, vous pouvez acheter la poussette, les vêtements, le siège auto, etc. La prime est d’un montant de 944,51 euros.

PreParE : Prestation partagée d’éducation de l’enfant

Cette allocation est parfaitement indiquée pour  les parents qui comptent mettent une pause sur leur vie professionnelle suite à l’accouchement. La PrePare permet de compenser les pertes de revenus en lien avec une réduction ou l’arrêt d’une activité professionnelle. Elle est valable pour une durée déterminée. Vous devez avoir satisfait à au moins 8 trimestres de cotisation vieillesse au cours d’une période de 2 à 5 ans dépendamment de votre nombre d’enfants. Le montant de cette prestation va de 148,21 à 397,20 euros selon la réduction du temps de travail choisi.

CMG : complément de libre choix de mode de garde

Cette aide est prévue pour la garde de bébé. Elle est indiquée si vous ne souhaitez pas mettre votre futur enfant à une crèche municipale, vous pouvez opter pour cette aide. Elle vous sera utile pour couvrir 85% de frais relatifs à la garde de votre bout de chou. L’aide est applicable si vous sollicitez une garde à domicile, une microcrèche ou une assistance maternelle. L’aide change selon l’âge de l’enfant mais aussi de votre revenu et peut varier de 88,68 à 468,82 euros tous les mois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here